de fr it

JakobTeichman

15.1.1915 à Tállya (Hongrie), 4.11.2001 à Zurich, isr., de Zurich (1974). Fils de Jehuda Eugen Jenö, instituteur et cabaretier, et de Roza NN. 1944 Agnes Porjesin. Etudes au séminaire rabbinique et à l'université de Budapest, doctorat (1940). Rabbin (1942), T. survécut à la guerre grâce au sauf-conduit que lui fournit le vice-consul suisse Carl Lutz. Rabbin à Budapest (1945-1956), il fuit en 1956 en Israël, où il travailla au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. En 1960, il occupa le poste de deuxième rabbin de la communauté israélite de Zurich, dans laquelle fut introduit, à son initiative, le droit de vote des femmes. Après sa retraite (1980), T. œuvra comme rabbin du foyer juif pour personnes âgées de Lengnau (AG). Ses apparitions à la radio et à la télévision, son activité de conférencier et son engagement en faveur du dialogue judéo-chrétien établirent sa notoriété auprès d'un large public non juif.

Sources et bibliographie

  • Sein Licht in deiner Hand, 1976
  • Am Fusse des Berges, 1978
  • A. Brunschwig et al., Geschichte der Juden im Kanton Zürich, 2005, 378
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.1.1915 ✝︎ 4.11.2001