de fr it

JulesWolff

25.2.1862 à Puttelange (Lorraine), 29.1.1955 à La Chaux-de-Fonds, isr., Français. Fils d'Isaac et d'Ester Lambert. 1895 Jenny Beyersdorf, fille de Simon, rabbin. Etudes à l'Ecole rabbinique de France à Paris. Rabbin. Nommé à La Chaux-de-Fonds en 1888, W. y fut actif durant soixante ans, tout en enseignant l'hébreu au gymnase (1900-1943), ainsi que l'arabe et le syriaque à l'académie de Neuchâtel (dès 1905). Egalement rabbin de la communauté de Lausanne (1914-1928), il fut la principale personnalité religieuse israélite de Suisse romande entre 1905 et 1945. Pacifiste et cofondateur de la section locale de la Ligue de la paix et de la liberté, W. soutint aussi des organisations philanthropiques et lutta contre l'antisémitisme dans sa région.

Sources et bibliographie

  • Notice hist. sur la communauté de La Chaux-de-Fonds, 1833-1933, 1933
  • La Sentinelle, 31.1.1955
  • M. Perrenoud, «Un rabbin dans la cité, Jules Wolff», in MN, 1989, 13-51
  • M. Perrenoud, «Problèmes d'intégration et de naturalisation des Juifs dans le canton de Neuchâtel (1871-1955)», in Devenir suisse, dir. P. Centlivres, 1990, 63-94
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.2.1862 ✝︎ 29.1.1955