de fr it

PetermannCudrefin

Mentionné pour la première fois en 1396 à Fribourg, 1.3.1443 à Fribourg. Fils de Johannes, notaire, et de Mariona. Frère de Pierre (->). Agneta Thome, fille de Johannes. Notaire. C. tint le premier livre des bourgeois de Fribourg dès 1396 et commença le deuxième en 1416. Chancelier de Fribourg (1410-1427), il acquit en 1414 le droit de bourgeoisie avec un immeuble au quartier du Bourg. En 1422, il engagea son neveu Jean Gruyère dans son étude. Membre du Petit Conseil (1428-1441). Assesseur au procès des vaudois (1430). C. possédait une version française du Miroir de Souabe et écrivit un roman en vers, Le pleur de sainte âme (1426).

Sources et bibliographie

  • Cudrefin, Petermann: Registre des notaires, 34 [1429-1441] (Archives de l'Etat de Fribourg, Fribourg).
  • Cudrefin, Petermann: Le roman de vrai amour. And Le pleur de sainte âme, éd. par Arthur S. Bates, 1958.
  • Archives de l'Etat de Fribourg, Fribourg, Registre des notaires 58, pp. 102-113 (testament).
Liens
En bref
Dates biographiques Première mention 1396 ✝︎ 1.3.1443
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)

Suggestion de citation

Kathrin Utz Tremp: "Cudrefin, Petermann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.03.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014968/2010-03-17/, consulté le 19.06.2024.