de fr it

Isone

Commune du canton du Tessin, district de Bellinzone, la plus en amont de la vallée du Vedeggio, s'étirant jusque sur les pentes du Camoghè, à plus de 2000 m. Le village d'Isone est situé au pied sud du Matro, sur la rive droite du Vedeggio. 1237 Yxono. 440 habitants en 1591, 617 en 1709, 608 en 1801, 789 en 1850, 750 en 1900, 682 en 1950, 371 en 1980, 353 en 2000, 358 en 2010, 389 en 2020.

Isone: carte de situation 2022 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.
Isone: carte de situation 2022 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.

On suppose qu'Isone faisait partie au haut Moyen Age de l'ancienne communauté de vallée de la Carvina. Le chapitre de Côme y est cité dès 1296 comme propriétaire de biens (pâturages). En 1501-1503, Isone et Medeglia se séparèrent de la communauté de Lugano et s'assujettirent à Bellinzone. En 1466, Isone, qui faisait partie de la pieve d'Agno, se sépara de l'église mère de Bironico et devint une paroisse; de l'église originale, dédiée à saint Laurent, il ne reste dans l'édifice actuel que le clocher roman et des fragments de murs (peut-être du XIIe s.). L'église fut transformée et agrandie au XVIIe et au XXe siècle. Autrefois l'économie reposait essentiellement sur l'élevage (petit bétail) et, dans une moindre mesure, sur le commerce du bois et l'émigration. Un différend avec la Capriasca concernant les frontières et les pâturages dura de 1430 jusqu'aux premières décennies du XXe siècle. Au tournant du XXIe siècle, la commune retirait quelques bénéfices de la présence, depuis 1973, d'une place d'armes et de tir (avec une école de grenadiers) et d'une industrie électrotechnique (créée en 1961 comme fabrique d'horlogerie).

Sources et bibliographie

  • A. Lepori, R. Rüegger, Isone, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Entités politiques / Commune

Suggestion de citation

Graziano Tarilli: "Isone", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.10.2023, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015064/2023-10-10/, consulté le 21.02.2024.