de fr it

Johann KonradFrischknecht

11.11.1767 à Schwellbrunn, 5.11.1842 à Schwellbrunn, prot., de Schwellbrunn. Fils de Hans Conrad, aubergiste de condition modeste, et d'Anna Catharina née F. 1) 1793 Elisabeth Zähner, fille de Martin, président de la commune de Hundwil, 2) 1827 Elisabeth Preisig, fille de Bartholome, veuve de Johannes Schweizer, tous deux fabricants de cotonnades à Schwellbrunn. Boucher de son métier, F. accumula une fortune considérable comme aubergiste et marchand de vin. Conseiller et secrétaire communal de Schwellbrunn en 1798, président de la chambre de régie en 1800, président de commune en 1803. Enseigne (1814-1816), capitaine (1816-1820), trésorier (1820-1822) et landamman (1822-1826) d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Conscient des lacunes de son éducation, F. fut élu landamman, contre sa volonté, comme représentant des "paysans", son rival Matthias Oertli étant le candidat des "seigneurs". Il prit parti contre la peine de mort. Ses démêlés avec le curé de Schwellbrunn Leonhard Hohl, qui tentait de le faire passer pour un campagnard balourd et incompétent, devinrent célèbres.

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF