de fr it

Johann UlrichGrunholzer

23.7.1810 à Gais, 13.1.1880 à Hérisau, prot., de Gais. Fils d'Ulrich, maître d'école, aubergiste et chancelier du canton, et de Katharina Nänni. Frère de Heinrich (->). 1832 Anna Loppacher, fille de Bartholome. Maître d'école à Trogen jusqu'en 1848, chancelier du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1848-1857), secrétaire de la commission cantonale des poids et mesures et de la commission scolaire cantonale, administrateur de la police cantonale à l'est de la Sitter. Greffier et conseiller (exécutif) de la commune de Hérisau (1857-1876). Directeur (1844-1870) et président (1862-1869) de la Société des chanteurs appenzellois, G. soutint l'art choral dans les Rhodes-Extérieures et dans les communes où il vécut. Président de la société cantonale de tir (1860-1863).

Sources et bibliographie

  • Appenzeller Landeszeitung, 15.1.1880
  • A. Tunger, Geschichte der Musik in Appenzell Ausserrhoden, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.7.1810 ✝︎ 13.1.1880

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Grunholzer, Johann Ulrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.01.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015071/2007-01-29/, consulté le 26.11.2020.