de fr it

JakobHertz

25.7.1850 en Pologne, 25.2.1925 à Hérisau, prot., d'Unterembrach (auj. Embrach). Fils de Stanislaus et de Verena Buchner. 1878 Lina Zinggeler, fille de Johann Jakob. Gymnase à Varsovie, doctorat en médecine à Munich. Médecin de bord, médecin assistant à Wallisellen, médecin militaire durant la guerre serbo-turque en 1876, médecin à Teufen (AR) de 1878 à 1899, puis à Hérisau dès 1901. Conseiller communal à Teufen (exécutif, 1896-1897), puis à Hérisau (1901-1907), député au Grand Conseil comme deuxième représentant des ouvriers (1903-1921), juge au tribunal de district (1909-1923). Candidat de la Fédération ouvrière pour représenter Appenzell Rhodes-Extérieures au Conseil national en 1896 et 1902. H. est considéré, avec Howard Eugster, comme l'un des chefs de file du mouvement socialiste dans les Rhodes-Extérieures. Membre de la Société suisse du Grutli, H. publia de nombreux articles dans la presse socialiste. Il diminua progressivement son activité médicale pour se consacrer à sa fonction de juge, qui lui valut une grande reconnaissance. Franc-maçon.

Sources et bibliographie

  • Subventionierung des Krankenkassenwesens in Appenzell A. Rh., 1901
  • Die Waisenkinder der Gemeinde Herisau, 1902
  • Unserm Kinde, 1905
  • Ms., BCom Hérisau
  • Appenzeller Anzeiger, 25.2 et 28.2.1925
  • Appenzeller Zeitung, 26.2.1925
  • L. Specker, éd., Politik aus der Nachfolge, 1984
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.7.1850 ✝︎ 25.2.1925