de fr it

Johann JakobLocher

19.10.1841 à Speicher, 5.3.1900 à Hérisau, prot., de Speicher. Fils de Johannes, boucher, et d'Anna Krüsi. Beau-fils de Bartholome Widmer, propriétaire d'une fabrique de tissage, enseigne du pays et juge cantonal. 1860 Louise Alder, fille de Hans Ulrich, paysan. Institut Guggenbühl en Thurgovie, école normale de Kreuzlingen (sans diplôme), apprentissage de tisserand dans l'entreprise de son beau-père. Adjoint à la chancellerie cantonale de Hérisau. Agé de 18 ans, L. prit des participations dans un atelier d'apprêtage à Hérisau, dont il devint l'unique propriétaire en 1885 (plus tard Ausrüstwerke Steig AG). Il reprit également la blanchisserie de Wald-Schönengrund en 1883, devenant ainsi l'un des industriels les plus importants de Suisse orientale. Conseiller communal de Hérisau (exécutif, 1879-1882), député au Grand Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1896-1900). L. s'occupa des malades mentaux indigents. Il fut l'un des promoteurs de l'usine à gaz de Hérisau. Membre fondateur de la loge maçonnique du Säntis (1889).

Sources et bibliographie

  • Holderegger, Unternehmer, 188-189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.10.1841 ✝︎ 5.3.1900