de fr it

CarlMeyer

Portrait de Carl Meyer. Huile sur toile de Hans Zeller, 1938 (Kantonsbibliothek Appenzell Ausserrhoden, Trogen).
Portrait de Carl Meyer. Huile sur toile de Hans Zeller, 1938 (Kantonsbibliothek Appenzell Ausserrhoden, Trogen).

22.12.1873 à Tablat (auj. comm. Saint-Gall), 13.10.1947 à Saint-Gall, prot., de Krummenau, de Hérisau en 1906. Fils de Joseph, peintre en bâtiment, préposé aux poursuites, puis propriétaire d'une tuilerie, et d'Elisabeth Bänziger. 1904 Julie Eugenie Maag, fille de Johannes. Après l'échec de son père à la tête de la tuilerie de Sankt Fiden, M. grandit dans la pauvreté chez sa mère à Speicher. A son décès en 1885, il retrouva un foyer à Trogen, chez le maître d'école Johann Jakob Kürsteiner. Ecole cantonale à Trogen, apprentissage de dessinateur en bâtiment à Zurich en deux ans (dès 1891), études de droit à Zurich, Leipzig et Lausanne (doctorat en 1896). Après des débuts de préposé aux faillites et de rédacteur, M. ouvrit une étude d'avocat à Hérisau (1899-1929), qu'il dut quitter lorsqu'il fut élu juge cantonal. Conseiller communal (exécutif) de Hérisau (1906-1909), membre de la Constituante cantonale (1906-1908), député radical au Grand Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1927-1946), juge cantonal (1929-1936, président 1930-1936). Membre de la commission d'économie publique (1928-1933, président 1930-1933) et de la commission des finances (depuis 1938), initiateur d'une commission économique cantonale en 1942 (président 1942-1945). Membre du conseil d'administration des Chemins de fer appenzellois et de l'usine à gaz de Hérisau, président du conseil d'administration du téléphérique du Säntis (1933-1947) et de la Walke Buntpapierfabrik Herisau AG (1946-1947). La grande œuvre de sa vie fut le téléphérique du Säntis, inauguré en 1935. M. fut aussi rédacteur et collaborateur indépendant de l'Appenzeller Landeszeitung (1908-1946), où ses éditoriaux de politique économique jouissaient d'une bonne considération. Ses opinions initialement germanophiles devinrent critiques dès 1923, ce qui l'amena à lancer, très tôt, des mises en garde contre le "national-bolchevisme de Hitler". Vice-président de l'Association de la presse de Suisse orientale.

Sources et bibliographie

  • AJb, 74, 1947, 42-48
  • W. Schläpfer, Pressegeschichte des Kantons Appenzell Ausserrhoden, 1978
  • Holderegger, Unternehmer
  • R. Gamper et al., Sammlung Carl Meyer in der Kantonsbibliothek Appenzell Ausserrhoden in Trogen: Katalog der Handschriften und der Drucke bis 1600, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.12.1873 ✝︎ 13.10.1947