de fr it

Johann UlrichSutter

27.1.1793 à Bühler, 19.10.1869 à Bühler, prot., de Bühler. Fils de Christian, agriculteur et tisserand à domicile, et de Margareta Hochreutener. Frère de Johann Jakob (->). 1813 Elsbeth Goldener, fille de Johann Jakob. Vers 1805, après la mort de son fils, Rudolf Binder accueillit S. dans son entreprise. En 1811, S. se mit à son compte comme fabricant de tissus et, en 1815, il reprit les entreprises de Binder. En 1829, il ouvrit une indiennerie et un atelier d'apprêtage à Gais, puis un autre à Altstätten. A son apogée, entre 1830 et 1860, S. employa quelque 500 travailleurs à domicile et 200 en usine. Parallèlement, il fut actif dans le commerce de textiles à grande échelle. Conseiller à Bühler (1816-1845), président de la commune (1827-1833 et 1835-1845), membre du Conseil (Landrat) des Rhodes-Extérieures (1835-1845) et enseigne du pays (1845-1853). S. marqua l'évolution de Bühler en contribuant pour un tiers aux recettes fiscales, en entretenant une école réale (1834-1849) et en léguant par testament 60 000 francs à la commune. Cofondateur et administrateur (1837-1869) de la Caisse d'épargne de Bühler.

Sources et bibliographie

  • A. Tanner, Spulen - Weben - Sticken, 1982, 166-167, 389-394
  • Holderegger, Unternehmer, 76-79
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 27.1.1793 ✝︎ 19.10.1869

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Sutter, Johann Ulrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.07.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015094/2012-07-25/, consulté le 30.11.2021.