de fr it

Johann UlrichSchiess

27.2.1711 à Hérisau, 11.3.1775 à Hérisau, prot., de Hérisau. Fils de Johann Ulrich, président de commune et aubergiste à l'enseigne de la Couronne (Krone), et de Sibilla Loser. 1) 1730 Anna Sturzenegger, fille de Bartholome, 2) 1735 Katharina Barbara Tanner, fille de Bartholome, trésorier. Aubergiste de la Couronne, puis prospère marchand de textiles et propriétaire de l'alpage de Kleinwald. Membre du Conseil de Hérisau (1739), enseigne d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1747-1749), capitaine du pays (1749-1756), onze fois délégué à la Diète (1756-1769). En tant que landamman (1756-1772), S. contribua largement à apaiser la situation consécutive au Landhandel (1732-1734).

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Schiess, Johann Ulrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.06.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015118/2010-06-15/, consulté le 18.04.2021.