de fr it

UlrichSchläpfer

1580 à Trogen, 23.9.1651 à Trogen, prot., de Trogen. Sans doute fils de Jörg, aubergiste qui introduisit la toilerie en Appenzell Rhodes-Extérieures, et de Katharina Brenter. Demi-frère présumé de Pelagius (->). 1) avant 1606, Katharina Sonderegger, 2) après 1621, Kathrina Koller. On suppose que S. fut marchand de toile et aubergiste. Il profita de la notoriété de son père et se fit élire aux plus hautes charges politiques. Il fut président de la commune de Trogen (1618), vice-landamman (1621-1646) et landamman (1646-1651) des Rhodes-Extérieures, délégué à la Diète. Son élection à la plus haute fonction cantonale en 1646 représenta une démonstration de force du Vorderland, davantage peuplé, contre le Hinterland. S. s'opposa au principe d'alternance, introduit en 1647 et censé apaiser les rivalités entre les deux camps. Son attitude dans la querelle sur l'emplacement de l'église de Kurzenberg (1651) lui valut des critiques: en effet, il ne chercha pas à éviter la confrontation avec le Hinterland et intervint vigoureusement en faveur du site de Heiden.

Sources et bibliographie

  • E. Züst, Wald, 1986, 30-31, 204
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1580 ✝︎ 23.9.1651