de fr it

JohannesTanner

22.1.1594 à Hérisau, vers 1665, prot., de Hérisau. Fils de Laurenz, tanneur et capitaine du pays, et de Verena Frischknecht. 1622 Elisabeth Schiess, veuve Merz, fille de Jos, aubergiste et capitaine (président) de la commune de Hérisau. T. fut probablement aubergiste et revêtit entre 1629 et 1635 les charges d'administrateur paroissial et de secrétaire communal de Hérisau. Il fut capitaine du pays (1630-1636) et landamman des Rhodes-Extérieures (1636-1660), ainsi que trente-neuf fois délégué à la Diète (1636-1657). Il fit partie des promoteurs de la construction d'une église à Schwellbrunn (1647-1648). Le conflit entre les deux parties du pays pour l'attribution des charges cantonales éclata lorsqu'il était landamman; il trouva un dénouement par l'instauration du principe d'alternance et le dédoublement du gouvernement (1647). T. avait adressé une demande de médiation au canton de Zurich, avec lequel il était apparemment en bonne relation. Dans la dispute concernant la construction de l'église de Kurzenberg (1650-1652), il fut partisan d'un seul sanctuaire à Wolfhalden et s'opposa jusqu'à sa mort à l'éclatement de la commune. En 1653, à la demande de Zurich, il envoya de son propre chef un contingent appenzellois contre le soulèvement paysan dans l'Entlebuch, ce qui déclencha des protestations populaires parfois violentes. Face à la vive résistance contre ses idées innovatrices sur l'ordonnance ecclésiastique, les statuts matrimoniaux et le Code cantonal (Landbuch), T. décida en 1660 de renoncer à une réélection comme landamman. La landsgemeinde n'en tint pas compte, le réélut, mais confia ensuite la charge à son fils Johannes (->).

Sources et bibliographie

  • AWG, 349
  • AppGesch., 2
  • E. Züst, Geschichte der Gemeinde Kurzenberg, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND