de fr it

KonradTanner

vers 1555 à Hérisau, en 1623 à Güttingen, prot., cath. dès 1591 environ, de Hérisau, puis d'Appenzell, et d'Uri. Fils de Johannes et de Maria von Bollenstein. Verena Schiess. Entré très jeune au service de France, T. devint rapidement capitaine. De retour sur son vaste domaine situé près d'Appenzell, il fut secrétaire baillival du Rheintal (1581-1585). Il ne put être nommé secrétaire de la ville de Rheineck en raison de la vive opposition de celle-ci. Malgré l'interdiction des autorités, il repartit au service de France. Membre du Petit Conseil d'Appenzell Rhodes-Intérieures (1593-1597), capitaine de la rhode de Lehn, capitaine du pays (1597-1621), avoué des couvents féminins de Wonnenstein et Grimmenstein (1598), landamman des Rhodes-Intérieures (1599-1601, 1609-1610 et 1614-1616), délégué à la Diète à plus de trente-six reprises. Entretemps, T. fut actif au service de Hongrie et de Milan. Après sa conversion, il défendit farouchement la Contre-Réforme et prit la tête des catholiques lors de la partition d'Appenzell en 1597. Il aurait joué un rôle prépondérant dans la conclusion de l'alliance avec l'Espagne (1596). Lors de l'affaire Tanner, il essaya vainement d'éviter, avec le concours des cantons catholiques, l'imposition du protestantisme comme unique religion des Rhodes-Extérieures (1598-1599). Cofondateur de la Société des négociants de toile appenzellois (1605). Lors d'un pèlerinage à Rome, T. fut fait chevalier de Tau et Bollenstein par le pape.

Sources et bibliographie

  • AppGesch., 3, 11-20, 189-190
  • C. Rusch-Hälg, «Das mutmassliche Konversionsbüchlein des Konrad Tanners, Ritter von Tau und Bollenstein, von 1597», in IGfr., 39, 1998, 109-112
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF