de fr it

SebastianThörig

Mentionné pour la première fois en 1529 comme conseiller et arbitre lors de la conclusion de la première paix de Kappel, pour la dernière fois en 1579 comme délégué à la Diète, d'Urnäsch. En 1531, les envoyés confédérés invitèrent la landsgemeinde d'Appenzell à adopter la nouvelle foi; représentant des rhodes extérieures, T. s'exprima lui aussi en faveur de la Réforme. Cité à cinq reprises comme capitaine de la rhode d'Urnäsch (de 1535 à 1564), landamman (1556-1558 et 1562-1564). En 1566, T. parvint à racheter les dernières redevances dues à l'abbaye de Saint-Gall. Membre de la commission chargée de la révision du code cantonal (Landbuch) en 1567. Grâce à ses vastes connaissances juridiques et administratives, T. fit souvent office d'avocat et d'arbitre lors de conflits de frontières et de droits d'usage et fut près de quarante fois délégué à la Diète. Membre de la deuxième société de fabricants de toiles fondée à Appenzell en 1554/1555.

Sources et bibliographie

  • AWG, 356
  • AppGesch., 1
  • A. Weishaupt, Der Finanzhaushalt des Landes Appenzell 1519-1597, mém. lic. Fribourg, 1996, 183