de fr it

LorenzWetter

9.2.1654 à Gais, 24.2.1734 à Hérisau, prot., de Gais, de Hérisau en 1701. Fils d'Ulrich, paysan et mercenaire, et de Gertrud Kern. 1690 Barbara Ziegler, fille d'Adrian, médecin à Gais. Beau-frère de Johannes Grob. Soutenu par son protecteur et futur beau-père, W. put acquérir une bonne formation commerciale à Saint-Gall, puis à Lyon (1670-1675). C'est là qu'il ouvrit une affaire à son propre compte. De 1675 à 1690, il fut négociant dans la firme Thormann de Berne où il se constitua une fortune appréciable. En 1690, il déménagea à Hérisau où il fut initié par le secrétaire baillival Anton Schiess à la fabrication des toiles de lin; associé à ce dernier ainsi qu'à Jeremias Meyer, tous deux ses beaux-frères, il opéra dans le commerce du textile. Il obtint en 1699 que son affaire soit inscrite au registre des marques des marchands lyonnais et dès lors contribua régulièrement au fonds de secours des négociants suisses de Lyon. Outre l'exportation de toiles, W. faisait le commerce de la poudre, du salpêtre, des épices, de la laine, des chevaux, des terres et des hypothèques; il menait aussi des opérations de banque et de change. Son entreprise devint rapidement l'une des plus prospères des Rhodes-Extérieures. Il possédait en outre un moulin sur les bords de la Glatt à Hérisau. De condition modeste, W. dut, pour s'élever, combattre les familles Zellweger et Tanner qui régentaient la vie économique et politique des Rhodes-Extérieures. Il prit la tête de l'opposition démocratique et influença des années durant la vie du canton. Les troubles du Landhandel (1732-1734) au cours desquels W., associé à son partenaire commercial Meyer, prit la tête du parti des Durs, contribuèrent à son triomphe personnel. Trésorier des Rhodes-Extérieures (1718-1727), vice-landamman (1727-1729), landamman (1729-1733) et délégué à la Diète.

Sources et bibliographie

  • Correspondance, StAAR
  • Holderegger, Unternehmer, 64, 96
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF