de fr it

Sandegg

Ancien château, comm. Salenstein TG. Situé sur un éperon du Seerücken entre Mannenbach et Berlingen, S. fut vraisemblablement construit au XIIIe s. (1271 Sandegge). Eberhard von Steckborn, son propriétaire, légua en 1265 tous les biens qu'il tenait en fief de l'abbaye de Reichenau à l'ordre des chevaliers teutoniques. En 1272, Albrecht von Ramstein, abbé de Reichenau, conclut un accord avec l'ordre des chevaliers teutoniques par lequel l'abbaye cédait l'île de Mainau en échange des possessions de l'ordre en Thurgovie. Les abbés vécurent à S. jusqu'en 1350, puis mirent le château en gage pour raison financière. Ils le rachetèrent en 1447, mais durent le remettre en gage en 1497. En ruine en 1540, S. ne fut reconstruit par Ulrich Herter qu'en 1575. Acquis par les jésuites de Constance en 1671, le château passa à l'abbaye de Muri (1694-1807). Après avoir changé plusieurs fois de propriétaires, il fut rénové par Jean Conrad Hottinger, banquier à Paris, mais fut détruit par un incendie durant les travaux en 1833. Les décombres furent déblayés en 1843 et un jardin-terrasse fut créé au-dessus des caves voûtées.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 6, 2001, 277-279, 314-316
Liens
Notices d'autorité
GND