de fr it

PeterBabenberg

vers 1461, 9.5.1545 à Hirschlatt (D). Issu d'une famille noble de Kempten (Allgäu, D), maître ès arts, B. fut abbé du chapitre régulier de Kreuzlingen de 1497 à 1545. Durant la guerre de Souabe, il prit le parti des Confédérés et en 1499 le couvent fut réduit en cendres par des troupes de Constance. B. se tourna alors vers Maximilien Ier et le pape Alexandre VI, conclut un traité de combourgeoisie avec Lucerne et Zoug et fit reconstruire l'église et le couvent (dédicace en 1506). En 1512, B. fut désigné par le légat du pape comme exécuteur auprès des Confédérés puis, en 1524, invité par Charles Quint à participer à la diète de Nuremberg. Durant la Réforme, il resta fidèle à la foi catholique, assurant la continuité de son couvent. Lorsqu'en 1529 la ville de Constance installa à sa place un prédicateur protestant, B. s'exila à Buchhorn (D) d'où il revint en 1532. En 1533, les commissaires confédérés attribuèrent aux catholiques l'usage exclusif de l'église. B. résigna sa charge peu avant sa mort.

Sources et bibliographie

  • Fremde ältere Archive, StATG
  • Repertorium schweizergeschichtlicher Quellen im Generallandesarchiv Karlsruhe, I/4, 1990
  • W. Hugelshofer, «Die Marientafel des Abtes Peter Babenberg von Kreuzlingen», in ThBeitr., 114, 1977, 31-39
  • HS, IV/2 (à paraître)
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1461 ✝︎ 9.5.1545