de fr it

Hans GeorgRuckstuhl

21.2.1747 à Oberhausen (comm. Braunau), 11.11.1826 à Tobel, cath., de Braunau. Fils de Johann Georg et d'Elisabeth Keller. 1782 Maria Anna Riser, fille d'Anton, marchand de bétail et de grains. Paysan et marchand de bétail, R. prit la tête d'un groupe protestataire lorsque l'exportation de grains et de bétail fut interdite au début de la première guerre de coalition. Sur plainte du commandeur de Tobel en 1797, il fut banni de la Confédération pour quatre ans comme agitateur, mais gracié la même année. De 1798 à 1801, R. refusa de payer le cens foncier, ce qui lui valut la confiscation de ses biens meubles par le préfet du Säntis. A Braunau, en avril 1804, lui, son fils Karl Georg et d'autres personnes empêchèrent le juge de paix de recruter des hommes pour la milice thurgovienne. Le tribunal criminel les condamna à deux ans de réclusion, mais le gouvernement cantonal les gracia.

Sources et bibliographie

  • H. Hubmann, «Die Unruhen in der Herrschaft Tobel von 1795», in ThBeitr., 88, 1951, 143-167
  • J. Witgert-Welter, «Hans Georg Ruckstuhl - ein Vorreiter der Revolution?», in ThBeitr., 136, 1999, 13-25
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 21.2.1747 ✝︎ 11.11.1826