de fr it

Marx vonUlm

Cité en 1577, 4.5.1655 à Liebburg (auj. comm. Lengwil), prot., puis cath. (1607), de Zurich, puis de Lucerne (1612). Fils de Heinrich, seigneur justicier en Thurgovie, et de Margaretha von Escher. 1) 1607 Anna Barbara Reichlin von Meldegg, fille de Christoph, seigneur justicier, 2) Ursula von Freiberg. Coseigneur (1601), puis seigneur justicier (1604) de Griesenberg, seigneur grâce à son premier mariage de Liebburg. Converti, von U. œuvra pour la recatholicisation de ses seigneuries (dès 1609). Zurich lui retira sa bourgeoisie, parce qu'il avait fait ériger un autel dans l'église de Leutmerken. Conseiller du prince-abbé de Saint-Gall et gouverneur abbatial (1616-1646), il transmit cette dernière charge à son fils Franz Raphael, charge qu'il reprit à la mort de celui-ci en 1647 et conserva jusqu'en 1653. Avocat du Gerichtsherrenstand de Thurgovie à plusieurs reprises.

Sources et bibliographie

  • StATG
  • Stiftsarchiv, Saint-Gall
  • Thurgauer Zeitung, 9.7.1960
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1577 ✝︎ 4.5.1655

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Ulm, Marx von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015198/2011-07-01/, consulté le 16.01.2021.