de fr it

MarcelNaville

12.8.1919 à Genthod, 8.10.2003 à Meyrin, prot., de Genève. Fils de Charles-Frédéric, artiste, et de Dora Amphoux. Petit-fils d'Edouard (->). 1943 Béatrice Vernet, fille d'Ernest, industriel, de Genève. Etudes de lettres à Genève, licence en 1942. Emploi à la Division des intérêts étrangers du Département politique fédéral (1943), à la division juridique du CICR (1943-1946), puis carrière bancaire (Hentsch & Cie, Banque genevoise de commerce et de crédit, Société bancaire, directeur de la Banque populaire suisse de 1965 à 1967). Membre (1967-1983) et président du CICR (1969-1973) durant les temps troublés des guerres du Biafra (1967-1970), de Jordanie (Septembre noir, 1970), du Vietnam (1961-1975) et du Bangladesh (1971), N. stimula l'expansion des relations du CICR par ses visites en URSS (1970), en Chine (1971), en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud. Président du Cercle de la presse et des amitiés étrangères (1964-1969), membre du conseil d'administration du Journal de Genève (1981-1988, président dès 1984), membre fondateur du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (1981).

Sources et bibliographie

  • D. Fiscalini, Des élites au service d'une cause humanitaire, mém. lic. Genève, 1985
  • J. de Senarclens, Drapiers, magistrats, savants: la famille Naville, 500 ans d'hist. genevoise, 2006, 251-253
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 12.8.1919 ✝︎ 8.10.2003

Suggestion de citation

Pitteloud, Jean-François: "Naville, Marcel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.03.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015206/2009-03-26/, consulté le 05.12.2020.