de fr it

Jean-Louis-BenjaminLeresche

8.7.1800 à Lausanne, 31.12.1857 à Lausanne, prot., de Ballaigues. Fils de Joseph-Frédéric. 1) Jeanne Henriette Chevalley, 2) Anna Nafzger. Etudes de théologie à l'académie de Lausanne. Consécration en 1825. Pasteur, précepteur en Russie, journaliste et publiciste. Anticonformiste et révolutionnaire, L. représentera toujours l'aile gauche des radicaux, d'abord dans le Groupe Casino lors de la révolution de décembre 1830, puis au sein du mouvement radical naissant. De ce fait, il sera toujours oublié, lors de la distribution des postes, par des vainqueurs peu enclins à trop se démarquer. Secrétaire du gouvernement provisoire en 1845, puis secrétaire-rédacteur à la chancellerie vaudoise jusqu'en 1847, professeur à l'école normale de Lausanne de 1847 à 1857. Dès 1835, L. compte parmi les proches d'Henri Druey, dont il écrira la biographie, et avec lequel il prend la tête de l'Association nationale fondée en 1835. Bellettrien en 1816, Zofingien en 1823.

Sources et bibliographie

  • A. Lasserre, Henri Druey, 1960
  • G. Arlettaz, Libéralisme et société dans le canton de Vaud 1814-1845, 1980
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.7.1800 ✝︎ 31.12.1857
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons