de fr it

LouisReymond

Portrait à l'eau-forte colorié, réalisé vers 1802 par Benjamin Bolomey (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).
Portrait à l'eau-forte colorié, réalisé vers 1802 par Benjamin Bolomey (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann). […]

1.11.1772 (Jean Antoine Louis) à Lausanne, 7.11.1821 à Lausanne, prot., des Bayards. Fils d'Alexandre, maçon, et de Jeanne Françoise Groux. Célibataire. Imprimeur-typographe. La révolution vaudoise de 1798 marqua un tournant dans sa vie. Membre fondateur de la Société populaire de Lausanne. Juge au tribunal de district. Fondateur et rédacteur de L'Ami de la Liberté (ensuite Le Régénérateur), qui fut supprimé par le Directoire de la République helvétique en raison de ses articles jugés séditieux. En septembre 1798, R. fut arrêté, démis de ses fonctions et condamné à trois ans de détention. Amnistié en 1799, il fut nommé capitaine recruteur dans une demi-brigade vaudoise. Il fut l'un des principaux chefs de l'insurrection des Bourla-Papey (1802). Condamné à mort par contumace, il fut gracié pour avoir combattu aux côtés des troupes helvétiques contre les partisans de l'Ancien Régime à Orbe (octobre 1802). Atteint dès 1816 par une maladie mentale, R. termina ses jours à l'asile.

Sources et bibliographie

  • F. Hugli, Essai sur la folie du capitaine Louis Reymond, 1982
  • L. Chocomeli, Jakobiner und Jakobinismus in der Schweiz, 2006, 157-187
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.11.1772 ✝︎ 7.11.1821
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons