de fr it

Daniel deTrey

9.2.1765 à Payerne, 21.12.1835 à Payerne, prot., de Payerne. Fils de Charles François, banneret, et de Salomé Marcuard. Frère d'Isaac (->). 1796 Anne Pernette Lautard, fille du secrétaire baillival de Bonmont. Lors d'un séjour d'étude à Bâle (il n'est pas immatriculé à l'université), T. rencontre Pierre Ochs. Après avoir travaillé dans l'étude de Samuel Porta à Lausanne, il est à Smyrne (1786), comme futur associé du commerçant Joseph Franel. A Londres dès 1788, il est traducteur dans la maison de commerce Thellusson, puis il collabore à un journal (qui n'est pas le Times, contrairement à ce qu'il écrira dans ses mémoires) et rencontre Thomas Paine (1789). De retour à Payerne en 1796, T. est élu député à l'Assemblée provisoire en janvier 1798. Il accompagne l'aide de camp du général Ménard lors de l'affaire de Thierrens. Député du canton de Fribourg (Sarine et Broye) au Grand Conseil de la République helvétique (1798-1800), il obtient que les actes concernant la Suisse romande soient publiés en français. Il intervient dans le débat sur les rapports commerciaux avec l'Angleterre. Membre d'une commission pour l'établissement d'une administration centrale des postes, dont il rédige le rapport pour le ministre des Finances (1798) et qu'il dirige (1801-1803). Receveur de l'Etat de Vaud à Payerne (1803-1830). Après 1830, T. rédige ses mémoires.

Sources et bibliographie

  • Ph. Mottu, Les de Trey, 1988, 201-218
  • C. Chuard, 1798: à nous la Liberté, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.2.1765 ✝︎ 21.12.1835