de fr it

Felice MariaBellasi

Mentionné entre 1767 et 1799 à Lugano, cath. Fils de Giovanni Battista, noble luganais. B. exerça la profession d'homme de loi à Lugano, où il était déjà juge suppléant en 1770. Il fut un des plus ardents défenseurs de la République cisalpine et prit une part active à l'assaut de Lugano en février 1798. Il fut délégué par la République cisalpine auprès des représentants des douze cantons à Lugano afin de demander que les habitants de cette ville pussent choisir librement entre la Suisse et la République cisalpine; emprisonné, il ne fut libéré qu'après quelques jours sur les instances énergiques des commissaires cisalpins de Campione d'Italia. En 1799, il encourut une amende pour avoir participé aux événements de 1798 et tous ses biens furent mis sous séquestre.

Sources et bibliographie

  • V. Chiesa, E. Pometta, Storia di Lugano, 1942, 135
En bref
Dates biographiques Première mention 1767 Dernière mention 1799
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons