de fr it

Paznaun

Haute vallée autrichienne dans le Land du Tyrol, parallèle à la Basse-Engadine, qui s'étire de la Bielerhöhe (2036 m) vers le nord-est et débouche dans le Stanzertal à l'ouest de Landeck. Au Moyen Age, des colons rhéto-romans de l'Engadine exploitaient le P. et ses vallons latéraux du côté sud. Au XIe s., les seigneurs de Tarasp possédaient des alpages dans le val Fenga; au XIIe, des serfs des Tarasp et du couvent de Marienberg dans le val Venosta colonisèrent les terres de la partie centrale de la vallée principale autour d'Ischgl et de Mathon. Au XIIIes., des fermes sont attestées dans le val Fenga. Des paysans libres d'Ardez et Sent s'établirent à Galtür, P. et Sinsen. En 1320, un groupe de Walser, qui relevaient pour le cens du seigneur du Tyrol, s'installèrent aussi à Galtür. L'endroit, dont la moitié de la population mourut entre 1348 et 1351 à cause de la peste, relevait au spirituel d'Ardez et de l'évêché de Coire durant le Moyen Age; le trajet jusqu'à Ardez étant long et dangereux lorsqu'il fallait s'y rendre pour baptiser les nouveau-nés ou enterrer les morts, les habitants érigèrent en 1359 une église paroissiale qui fut consacrée en 1383 par l'évêque Johannes Ministri. A cette époque encore, les paysans et colons de langue romanche formaient la majorité de la population de Galtür; ce n'est qu'au XVe s. qu'ils devinrent minoritaires à la suite de l'établissement d'autres Walser, principalement dans le bas du Jamtal qui débouche près de Galtür. Vers 1365, les paroissiens de Sent concédèrent le Visnitztal, au sud de Kappl, à des Tyroliens germanophones. Par leur progression constante en amont de la vallée, la population rhéto-romane se trouva minorisée au XVIe s. Pendant plusieurs siècles encore, les paysans de l'Engadine exploitèrent les alpages du P., ceux de Ramosch et Sent les alpages du val Fenga et ceux d'Ardez, Guarda et Ftan les pâturages de la région du Vermunt qu'ils atteignaient par les cols élevés de Futschöl (2768 m) ou de Fuorcla Vermunt (2798 m).

Sources et bibliographie

  • T. Schmid, Das Tal Paznaun in den Engadiner Urkunden und Chroniken, 1976
  • M. Bundi, Zur Besiedlungs- und Wirtschaftsgeschichte Graubündens im Mittelalter, [1982], 480-483
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Vallée