de fr it

Bischofshöri

Ce petit territoire situé dans un rayon d'environ 7 km au sud de Constance, autrefois d'un seul tenant, était à l'origine le domaine temporel de l'église épiscopale de Constance. Il est cité pour la première fois en 854 dans un diplôme de Louis le Germanique et comme pagellus en 1155 dans un privilège de Frédéric Barberousse en faveur de cette église. C'est ici, à la limite nord de la Thurgovie, entre Constance, Gottlieben, Berg et Münsterlingen, que se trouvaient les fiefs des principaux ministériaux de l'évêque de Constance. L'ensemble du B. semble avoir fait partie, au début, de la paroisse Saint-Etienne de Constance.

Sources et bibliographie

  • H. Maurer, «Die Bischofshöri», in Freiburger Diözesanarchiv, 100, 1980, 9-25
  • P. Egger-Perler, «Namenschichten und Besiedlungschronologie zwischen Konstanz und St. Gallen», in ThBeitr., 128, 1991, surtout 124-128, 153-154
Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie