de fr it

NeuburgTG

Ancienne seigneurie et domaine noble, comm. Mammern TG. 1290 Nùwenburg. Le château fort, au bord du lac Inférieur de Constance, fut construit en 1270 par Ulrich V von Klingen. Fief de l'abbaye de Saint-Gall, la seigneurie de N. fut concédée au XIIIe s. aux barons von Altenklingen, puis aux frères von Kastell en 1319, en même temps que Mammern. Les principaux détenteurs des droits de juridiction furent Heinrich von Ulm (1411), Sigmund et Hugo von Hohenlandenberg (1451), Ursula Thumb von N. (1540), les frères von Roll (1621) d'Altdorf (UR), Josef Anton et Johann Peter Püntener (1669, seulement N.), puis le couvent de Rheinau (1690-1798). A partir de 1742, le château tomba en ruine. Il passa en mains privées en 1838. Des travaux de restauration furent entrepris de 2001 à 2003.

Sources et bibliographie

  • B. Giger, «Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittelalters bis in die frühe Neuzeit», in ThBeitr., 130, 1993, 102-103
  • H. Brem et al., «Die Sanierung der Ruine Neuburg bei Mammern in den Jahren 2001-2003», in Moyen Age: revue de l'Assoc. suisse châteaux forts, 9, 2004, n° 3, 1-27
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Neuburg (TG)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015308/2009-07-15/, consulté le 31.10.2020.