de fr it

André deiBenzi de Gualdo

vers 1360 à Gualdo Tadino (Ombrie), 17.4.1437, à Sion. Fils de Pietro di Gionta dei Benzi. Etudes et doctorat en droit, probablement à Pérouse, théologie à Rome. Recteur de San Leonardo près de Gualdo (I), archevêque de Split (Dalmatie) en 1388, archevêque in partibus de Samarie (Palestine) en 1403. Vicaire général du diocèse d'Erlau (auj. Eger, Hongrie) en 1408, archidiacre de Zala et collecteur pontifical des provinces de Kalocsa et Esztergom (Hongrie) la même année. Grand pénitencier de Hongrie en 1409. Archevêque in partibus de Thèbes en 1410, archevêque de Kalocsa-Bács en 1413. Partisan de l'empereur Sigismond et son représentant au concile de Constance où il fut nommé administrateur du diocèse de Sion, B. administra avec prudence l'évêché vacant depuis l'expulsion de l'évêque Guillaume II de Rarogne (affaire de Rarogne). En 1423/1424, il tint bon lors de la révolte des partisans de ce dernier, qui se recrutaient parmi le clergé de la vallée de Conches. Il installa des carmes à Géronde en 1425. Evêque de Sion et comte du Valais de 1431 à 1437, B. fut un ardent défenseur de la souveraineté épiscopale, mais dut associer en 1435 les dizains au gouvernement. Il prit part au concile de Bâle. Il fonda l'autel de saint André dans la cathédrale de Sion.

Sources et bibliographie

  • H. Bellwald, Erzbischof Andreas dei Benzi von Gualdo, 1957
  • DBI, 8, 710-712
  • B. Truffer, Portraits des évêques de Sion de 1418 à 1977, 1977, 21-23
  • HS, I/5, 202-208
  • Gatz, Bischöfe 1198, à paraître
En bref
Variante(s)
André dei Benzi
André de Gualdo
Dates biographiques ∗︎ vers 1360 ✝︎ 17.4.1437