de fr it

Adelwil

Hameau de la comm. de Neuenkirch LU et de la paroisse de Sempach. 1173 Adelwile. Env. 960 hab. vers 1695. Domaine (Dinghof) peuplé d'hommes libres au sud de Sempach et du Berghof, comprenant de nombreuses fermes isolées dans un rayon assez étendu. Vers 1304 A. faisait principalement partie du bailliage habsbourgeois de Sempach; il fut peu après attribué à celui de Rothenburg. Communauté jusqu'en 1798, A. fut avec les petits domaines de Rippertschwand et de Rüeggringen/Hellbühl à l'origine de la commune de Neuenkirch. Partage des forêts en 1555. Mentionnée pour la première fois en 1370 comme filiale de Saint-Martin de Sempach, la chapelle de pèlerinage dédiée à saint Gall, à sainte Einbeth et aux Quatorze saints auxiliateurs, sans doute construite au XIIIe s., fut refaite en 1618-1634. Le culte de sainte Einbeth fut ranimé en 1624 avec la translation de ses reliques depuis Strasbourg.

Sources et bibliographie

  • MAH LU, 4, 1956, 284-292
  • G.P. Marchal, Sempach 1386, 1986
  • H. Wicki, Staat, Kirche, Religiosität, 1990, 193, 197, 238
  • A. Ineichen, Innovative Bauern, 1996