de fr it

Erlosen

Chaîne de collines entre le Wynental et le Seetal, dans le distr. de Hochdorf LU, qui s'étend de Beinwil am See à Rain. Vers 1300, die Erlosen, "terres non labourées". Les E. séparaient le Michelsamt du Freiamt. Le chapitre de Beromünster y bénéficiait d'une grande partie des forêts, alors très étendues, qui ne lui appartenaient toutefois pas en propre: selon d'anciens droits d'usage paysans, la commune d'Ermensee jouissait en effet d'un droit de disposition illimité (quoique soumis au cens) de la forêt, revendiquée à maintes reprises par la commune à partir de 1614 comme étant un cadeau du chapitre. Jusqu'au partage de 1804, les conflits d'usage avec Richensee, qui devait payer le cens à Ermensee pour l'utilisation du bois, furent fréquents. En 1425, les E., partie du Michelsamt (sous réserve des droits de juridiction du prévôt), furent rattachées au Freiamt, puis à nouveau soumises à la souveraineté de Lucerne dès 1559. Avant 1561 en tout cas (peut-être même depuis la fin du XVe s. au vu des monnaies d'or retrouvées sur place) et jusqu'en 1807, un ermitage fut occupé par le chapitre afin de surveiller la forêt. En 1844, Ermensee racheta les E. au chapitre.

Sources et bibliographie

  • J. Egli, Der Erlosenwald, 1963
  • J. Bühlmann, «Die Einsiedelei Erlosen», in Seetaler Brattig, 14, 1992, 41-45