de fr it

Tribschen

Petite langue de terre dans le lac des Quatre-Cantons, située sur le territoire de la comm. de Lucerne, au sud de la ville. T. était un fief du chapitre de Saint-Léger à Lucerne et, vers 1182, probablement siège des T., ministériaux de Saint-Léger. Des murs de l'actuelle maison de maître ont révélé l'existence d'un bâtiment remontant au Moyen Age. Après plusieurs changements de propriétaires, Dorothea Arnold, épouse de Hans Schwendimann, vendit en 1581 le domaine à Niklaus Cloos. Il passa ensuite aux Pfyffer, puis, en 1623, à Ludwig Meyer von Schauensee, qui fit probablement construire une résidence patricienne avec chapelle. Les Amrhyn, héritiers de T. au milieu du XVIIIe s., instituèrent un fidéicommis en 1788 et transformèrent la demeure vers 1800. Richard Wagner y résida comme locataire de 1866 à 1872. La ville de Lucerne acquit la propriété en 1931 et la transforma en musée Wagner en 1933, musée agrandi en 1943 pour héberger la collection d'instruments de musique de Heinrich Schuhmacher (transférée à Willisau en 2010).

Sources et bibliographie

  • A. Sautier, Die Familienfideikommisse der Stadt und Republik Luzern, 1909, 228-258
  • MAH LU, 3, 1954, 268
  • K. Zbinden, éd., Tribschen, 1975
  • O. Fries et al., Richard Wagner: sa vie à Lucerne, le musée de Tribschen, 1983 (all. 1983)
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Patrimoine / Maison de maître