de fr it

San Romerio

Eglise située sur la comm. de Brusio GR, relevant autrefois de la pieve de Villa di Tirano (Valteline), appartenant encore au début du XXIe s. à la comm. de Tirano. Mentionnée pour la première fois en 1106 (ecclesia sancti Romedhii), elle fut consacrée à saint Rémy (Romerio dans la langue locale) par l'évêque de Côme Guido Grimoldi. Celui-ci donna aux servitores de ecclesia la règle de Saint-Augustin et définit les relations avec le clergé de l'église mère de Villa di Tirano. Selon la tradition orale locale, les premiers à s'y installer auraient appartenu à l'ordre des humiliés; cependant l'église est probablement une fondation épiscopale servant d'hospice sur la route reliant Tirano à Poschiavo. S. constituait un territoire autonome (env. 15 km2) aux frontières des communes de Poschiavo, Brusio, Tirano, Tovo et Grosotto. En 1237, les biens et le chapitre de S. furent unis à la communauté et à l'hôpital de l'église Sainte-Perpétue de Tirano. Les communautés mixtes étaient dirigées par un recteur ou un ministre; de nombreux familiares les aidaient aux travaux d'assainissement des terres incultes. En 1427, comme il n'y avait plus de convers, les églises furent érigées en commende. En 1517, le pape Léon X incorpora les biens au sanctuaire de la Madone de Tirano, accordant la possession de l'église et le droit de patronage à la commune de Tirano.

Sources et bibliographie

  • A. Lanfranchi, Economia agricola e società medioevale valtellinese nei documenti del convento di S. Romerio e di S. Perpetua, mém. lic. Zurich, 1988
  • HS, IX/1, 171-195
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND