de fr it

Schin

Gorges de l'Albula entre le Domleschg et la vallée de l'Albula, qui relient transversalement la "route supérieure" (cols du Septimer et du Julier) à la "route inférieure" (cols du Splügen et du San Bernardino). 1639 Schein, rom. Meir. Depuis toujours frontière politique et ecclésiastique, S. divise également les aires linguistiques du surmiran et du sutsilvan. Des trouvailles archéologiques laissent penser que le mir (franç. mur, soit dangereux passage dans la paroi rocheuse verticale), appelé Alter Schin, sur la rive droite de la rivière, avait déjà été vaincu à l'époque romaine. Au XIIIe s., Scharans était astreint à des corvées d'entretien au débouché nord du passage. Une taverne (taberna) relevant de l'évêque et douze muletiers sont mentionnés vers 1290, un péage en 1587. Au débouché sud, sur le territoire de la commune de Vaz/Obervaz, se dressait le château fort de Löwenburg près de Nivagl, probablement la plus ancienne résidence des barons de Vaz. Le chemin fut amélioré en 1639, 1689 et 1718. Sur le versant gauche des gorges, une voie carrossable fut construite en 1868-1869 et la ligne des Chemins de fer rhétiques en 1903. Dans une zone géologiquement instable et sujette aux glissements de terrain, la route fut réaménagée à la fin des années 1960 avec trois tunnels.

Sources et bibliographie

  • A. Planta, Verkehrswege im alten Rätien, 1, 1985, 29-74
Liens
Autres liens
e-LIR
Indexation thématique
Transports / Route historique