de fr it

Vermunt

Région des Alpes autrichiennes autour de la Bielerhöhe (2036 m), à la frontière entre le Vorarlberg et le Tyrol. Le Grossvermunt, l'Ochsental, le Klostertal, la Tschifernella et le Kromertal sont situés dans le Montafon, le Kleinvermunt et le Bieltal dans le Paznaun. Au XXe s., une partie de ces alpages a été immergée dans les lacs de barrage des Forces motrices du Vorarlberg (Illwerke). La majorité des alpages du V. furent exploités dès le XVe s. par les paysans des communes engadinoises d'Ardez et de Guarda situées au-delà de la ligne de crête. Ils se déplaçaient au printemps et en automne avec leur bétail, soit en franchissant le glacier de V. et la Fuorcla V. (2798 m) pour gagner l'Ochsental, soit en faisant le détour du Pass Futschöl (2768 m), du Jamtal et de Galtür d'où ils remontaient la vallée jusqu'au V. Un autre passage menait de Klosters au Klosterpass (2751 m) et au Klostertal. Lorsque la Réforme gagna l'Engadine, les habitants de Paznaun gardèrent l'ancienne confession; dès lors, les relations entre les deux vallées se firent moins étroites. L'avancée des glaciers vint périodiquement compliquer le passage du bétail. Vers la fin du XIXe s., le fisc autrichien soumit les Engadinois à un impôt. En 1863, Guarda vendit les alpages qu'il possédait à V. à la commune d'Ardez, qui céda en 1900 le Grossvermunt et le Kleinvermunt pour 64 000 francs à la commune de Galtür. Au début du XXIe s., seul l'alpinisme permettait de maintenir certains contacts entre les deux régions.

Sources et bibliographie

  • J.B. Catani, «Bemerkungen über eine Bergreise», in Alter Sammler, 1781, 33-63
  • T. Schmid, Das Tal Paznaun, 1976
  • Bündner Zeitung, 19.9.1981
Liens
Autres liens
e-LIR