de fr it

Giovanni AntonioMarcacci

27.11.1630 à Locarno, mars 1680, cath., de Locarno et de Soleure (1641, avec son père). Fils de Carlo, fiscal de Locarno et marchand, et de Giulia Trevani. Anna Bianca Trevani, sa cousine germaine, fille de Cristoforo, lieutenant baillival, petite-fille de Melchior Lussi (avant 1600-1647). Etudes de logique à Graz. Héritier d'un important patrimoine foncier, M. fit le commerce du bois et exploita plusieurs scieries. En 1665, Soleure lui accorda des lettres de noblesse et un blason pour le récompenser de sa fidélité. En 1677, le roi de Pologne Jean III Sobieski lui conféra le titre de baron (transmissible à ses héritiers mâles). Les sources n'expliquent pas ce privilège. La même année, M. fut nommé agent diplomatique par Jean III auprès de la Confédération. Riche et puissant, M. accumula un nombre important de charges à vie; il fut fiscal de Locarno et major des milices (1665-1680), podestat du val Verzasca (1664-1680) et du Gambarogno (1676-1680). Cette concentration de pouvoirs provoqua des tensions et des inimitiés: après sa mort, un écrit anonyme le dénonça pour tyrannie auprès des cantons. Soupçonné à plusieurs reprises d'homicide, il fut l'objet d'enquêtes, mais ne subit aucune condamnation.

Sources et bibliographie

  • F. Bertoliatti, «Genealogia e diritti di nobiltà della famiglia Marcacci», in BSSI, 1942, 168-173
  • L. Broillet, Economia e società a Locarno nei secoli XV e XVI, mém. lic. Milan, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF