de fr it

BernardinoMolo

vers 1468/1470, après le 10.11.1562 (date du testament) à Bellinzone, de Bellinzone. Fils de Giovanni (->). Elisabetta Magoria, fille de Giacomo, de Bellinzone; la branche des M.-Magoria est issue de cette union. Comme son père, M. travailla dans les chancelleries du duché de Milan (depuis 1499 comme adjoint); il fut nommé secrétaire du Conseil secret du duc Maximilien Sforza en 1513. La nouvelle situation politique en Lombardie après la chute des Sforza (1515) l'amena à s'éloigner de Milan et de Pavie; son retour à Bellinzone fut aussi favorisé par le fait que l'héritage important de sa femme était lié à l'obligation de résidence dans la commune.

Sources et bibliographie

  • E. Motta, «Di Giovanni Molo da Bellinzona e della sua famiglia», in BSSI, 1895, 7-11, 41-44
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ vers 1468/1470 ✝︎ après le 10.11.1562
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)

Suggestion de citation

Pauli Falconi, Daniela: "Molo, Bernardino", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.12.2008, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015380/2008-12-11/, consulté le 02.12.2020.