de fr it

GiovanniMolo

à Bellinzone, peu après le 17.4.1511 (date du testament), à Pavie. Fils de Maffiolo. 1) à Pavie Franceschina Surrigoni, 2) 1480 à Pavie Clara Visconti. Après avoir fréquenté l'école à Bellinzone, Giovanni Molo, devenu notaire, effectua diverses tâches pour le compte de la communauté. Par la suite, il s'établit à Milan où, en 1453, il assuma des responsabilités dans le domaine de la justice auprès de l'auditeur ducal. Bourgeois de Pavie (1461), il entra en 1464 à la chancellerie secrète. En 1474, il fut envoyé à Venise pour négocier l'alliance entre la République de Venise, Milan et Florence. A la mort du duc Galéas-Marie Sforza (1476), Molo fut chargé de recevoir le serment de fidélité des communautés et des fonctionnaires. En qualité de secrétaire, il s'occupa de châtelains et d'officiers, des relations avec la Confédération et l'Allemagne, ainsi que d'affaires criminelles. Il fut chargé de l'inspection des forteresses ducales en 1483; l'année suivante, il fut envoyé à Mantoue. En 1488, Molo inspecta les châteaux de Bellinzone et, en 1495, il suivit en France la duchesse Bonne de Savoie. Sous la domination française, il fut notaire public, puis, au retour de Ludovic le More (1499), il reprit sa charge de secrétaire aux côtés de Bartolomeo, Tristano et Agostino Calco. Il maintint toujours de solides relations avec sa ville natale où habitait son frère Nicolao et où vint s'établir Bernardino Molo, l'un de ses fils. Giovanni Molo fut en contact avec des hommes de lettres et des humanistes et participa activement à la vie littéraire et culturelle lombarde de son temps.

Sources et bibliographie

  • E. Motta, «Di Giovanni Molo da Bellinzona e della sua famiglia», in Bollettino storico della Svizzera italiana, 1895, 7-11, 41-44
  • G. Chiesi, Bellinzona ducale, 1988, 113-114
  • Ticino ducale. Il carteggio e gli atti ufficiali, vol. I, éd. L. Moroni Stampa, G. Chiesi, 1993-1995; vol. II, éd. G. Chiesi, 1999-2003
  • C. Belloni, «Tra Milano e la Confederazione: i rapporti con le città lombarde», in Storia del Ticino. Antichità e Medioevo, éd. P. Ostinelli, G. Chiesi, 2015, 205-220
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ✝︎ peu après le 17.4.1511

Suggestion de citation

Chiesi, Giuseppe: "Molo, Giovanni", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.10.2009, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015381/2009-10-07/, consulté le 27.11.2020.