de fr it

MartinoMuralto

vers 1521 à Locarno, en décembre 1566 à Zurich, cath., puis prot., d'une famille noble de Muralto. Fils de Giovanni. Lucia Orelli, fille d'Aloisio, avocat, de Locarno. Doctorat en droit à Pavie. M. fut ensuite podestat du duc de Milan à Luino (probablement) et à Vigevano. Il fut parmi les premiers élèves du réformateur Giovanni Beccaria (arrivé à Locarno en 1536) à se convertir et devint rapidement l'un des membres les plus importants de la communauté protestante de Locarno. En 1549, il prit part à la dispute théologique convoquée par le bailli. Après le départ de Beccaria (1549), il assuma avec Taddeo Duno la conduite spirituelle de la communauté. M. choisit l'exil plutôt que d'abjurer et s'installa à Zurich où il investit, en association avec d'autres Locarnais, une partie de son important patrimoine dans la manufacture de tissage du satin et de teinture de la soie de Pariso Appiani. Jusqu'à sa mort, il fut l'un des membres marquants de la communauté de réfugiés qu'il représenta à la Diète de Baden et dont il administra les biens. Son fils Lodovico (qui prit le nom de Hans Ludwig) s'installa à Berne et fut le fondateur de la branche bernoise des von Muralt.

Sources et bibliographie

  • Zwingliana, 10, 1955, 145-193
  • A. Chenou, «Taddeo Duno et la Réforme à Locarno», in AST, 1971, n° 47, 237-294
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1521 ✝︎ en décembre 1566