de fr it

Pietro FrancescoMolo

Première mention en 1668, 1708 à Bellinzone, cath., de Bellinzone. Fils de Cristoforo. 1) Marta Rossi, fille de Giovanni, 2) Maria Marta Porta, fille de Nicolao. Représentant éminent de la branche des M. d'Orico, M. fut inscrit en 1675 au registre des notaires de Bellinzone. Entre 1675 et 1706, il fut plusieurs fois lieutenant baillival de Bellinzone; en 1692, il fut délégué à la Diète de Flüelen lors de la révision des statuts du bailliage. En 1706, il comptait parmi les membres à vie du Conseil de la communauté (vice-chancelier et responsable de la santé publique); depuis 1701 environ, il fut aussi marguillier de la collégiale. Au Conseil il s'opposa vigoureusement à Carlo Agostino Ghiringhelli, le chancelier contesté de la communauté et du bailliage de Bellinzone (1680-1706).

Sources et bibliographie

  • G. Pometta, Briciole di storia bellinzonese, 1977
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1668 ✝︎ 1708

Suggestion de citation

Pauli Falconi, Daniela: "Molo, Pietro Francesco", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.07.2008, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015389/2008-07-11/, consulté le 27.11.2020.