de fr it

GuidoOrelli

Mentionné en 1282, 26.8.1314 . Fils de Matteo (->). Beltrama (✝︎1343), fille de Luterio de Lucino, de Côme. O. hérita de son père le 25 janvier 1282 les charges d'avoué et de podestat (recteur) du val Blenio pour les chanoines de la cathédrale de Milan. Dans les dernières années du XIIIe s., il fut arbitre de nombreux conflits. Partisan des gibelins, il fut mêlé aux principaux conflits de l'époque. En 1292-1293, il pénétra en Léventine, aidé par des partisans ralliés à sa cause dans la vallée, captura les chefs de la communauté, dirigée alors par les podestats guelfes de la famille da Baceno. Ces derniers avaient tenté vingt ans plus tôt d'arracher le val Blenio aux O. Les chanoines, dans l'incapacité d'affronter la rébellion, furent contraints d'accepter, pendant une dizaine d'années environ, l'établissement d'O. et de son frère Alberto comme podestats de la Léventine. En 1303, il participa à la tentative manquée des gibelins pour reprendre le pouvoir à Côme; capturé, il ne fit sans doute qu'un bref séjour en prison, puisque dans les premiers mois de 1305, il s'était réinstallé dans le val Blenio. Au printemps 1309, les habitants chassèrent O. et son représentant (vicario) du val Blenio avec l'aide de guelfes comasques; mais, vers 1311 déjà, le chapitre de Milan le réintégra dans ses fonctions.

Sources et bibliographie

  • Meyer, Blenio, 133-134, 227-233
  • K. Meyer, Die Capitanei von Locarno im Mittelalter, 1916, 136-143, 356-357
  • H. Schulthess, Die von Orelli von Locarno und Zürich, 1941, 18-22
En bref
Variante(s)
Guidone Orelli
Dates biographiques Première mention 1282 ✝︎ 26.8.1314
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)