de fr it

Johann JakobTroger

Mentionné pour la première fois en 1565, 1607, cath., d'Uri. Fils de Heinrich, capitaine et bailli, et de Magdalena Morosini. Petit-fils de Jakob (->). 1) Apollonia Gisler, fille d'Andreas, 2) Regina Dietlin. Propriétaire foncier à Altdorf (UR) et Schattdorf. Chancelier (1565), bailli de Mendrisio (1570-1572), vice-landamman (1586-1588), landamman d'Uri (1588-1590 et 1601-1603). Plusieurs fois délégué à la Diète (1580-1606). Magistrat influent, T. était réputé fruste et vénal. Il percevait des pensions de tous les partis. En 1588, il présida à Altdorf au renouvellement de l'alliance entre les cantons catholiques et le Valais. Chevalier de l'ordre de Saint-Michel (1587).

Sources et bibliographie

  • G. Muheim, «Die Tagsatzungsgesandten von Uri 1517-1600», in HNU, 16, 1910, 1-199
  • L. Haas, «Die spanischen Jahrgelder von 1588 und die politischen Faktionen in der Innerschweiz zur Zeit Ludwig Pfyffers», in RHES, 45, 1951, 81-108, 161-189