de fr it

Louis Théophile deBéville

Réception du gouverneur au Locle, le 24 septembre 1786. Eau-forte réalisée par Alexandre Girardet (Musée national suisse, LM-67962).
Réception du gouverneur au Locle, le 24 septembre 1786. Eau-forte réalisée par Alexandre Girardet (Musée national suisse, LM-67962).

28.7.1734 à Berlin, 28.7.1816 à Berlin, prot., d'une famille lorraine établie dans le Brandebourg dès 1681 et seigneur de Rheinsberg. Bourgeois d'honneur de Neuchâtel. Fils d'Henri Le Chenevix de B., lieutenant-colonel au service de Prusse, et de Suzanne, baronne de Montaulieu-Saint-Hippolyte. Lieutenant général dans l'armée prussienne jusqu'en 1791. Gouverneur de la principauté de Neuchâtel et Valangin (1779-1806), B. y séjourna à la fin de 1779, en 1786 et de 1798 à 1801. Lors de l'invasion française en 1798, il parvint, grâce à une stricte neutralité, à éviter l'occupation de la principauté, pourtant alliée du Corps helvétique.

Sources et bibliographie

  • J.-H. Bonhôte, «Les gouverneurs de Neuchâtel pendant le XVIIIe s.», in MN, 1890, 159-161
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF