de fr it

DavidFavarger

15.4.1592 à Neuchâtel, 24.1.1649 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de David, membre du Petit Conseil, et de Jacqueline Clerc-dit-Guy. Elisabeth Herbe. Chapelier, F. entre au Conseil des Quarante de la ville de Neuchâtel en 1621 et au Petit Conseil en 1623. Membre du Conseil privé d'Henri II de Longueville, il devint procureur général de la principauté (1628), surintendant de la Monnaie (1629), maire du Locle par intérim (1630-1631) et conseiller d'Etat (1632). Intendant général des troupes levées en hiver 1635 pour la garde des frontières, il commanda le fort de Joux (Doubs, F). Comme procureur général, il lutta, de 1628 à 1639, contre l'ex-conseiller d'Etat Jean Hory tombé en disgrâce. En 1641, il fut anobli après avoir été chargé de diverses missions diplomatiques pendant la guerre de Trente Ans. Maire de Neuchâtel en 1642, il reçut en fief la recette de Valangin en 1648.

Sources et bibliographie

  • Quellet-Soguel, Notices, AEN
  • P. Favarger, «Réhabilitation du procureur général David Favarger», in MN, 1957, 80-91
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Jeanneret-de Rougemont, Anne: "Favarger, David", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.01.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015641/2003-01-06/, consulté le 28.10.2020.