de fr it

JeanMerveilleux

1489, avant le 20.1.1560, de Neuchâtel et de Berne (1554). Fils de Guillaume, banneret de Neuchâtel, et de Jaquette d'Audanger. 1) Ursule Falck, fille de Pierre Falck, 2) Elisabeth de Praroman, 3) Ursule von Wyttenbach, fille de Niklaus Wyttenbach. Châtelain de Thielle en 1517, confirmé en 1531. Conseiller d'Etat (au plus tard en 1530). M. participa aux négociations pour la restitution du comté de Neuchâtel à Jeanne de Hochberg (1529) en utilisant son influence auprès des familles Falck et Praroman, familles patriciennes bernoises et fribourgeoises avec lesquelles il avait des liens de parenté. En remerciement, il fut anobli la même année et reçut des terres près de Coffrane. M. fut également juge aux Audiences, signa le renouvellement de combourgeoisie entre Neuchâtel et Fribourg, Soleure et Berne en 1544 et fut délégué à la Diète en 1549. Il mena parallèlement, dès 1522, une carrière de plus de trente ans au service de la diplomatie française. Il fut d'abord chargé de mission à Berne, Soleure, Fribourg, Genève et Baden. Entre 1543 et 1552, il fut sept fois chargé des affaires du roi à Soleure en l'absence de son ambassadeur. Il fut en outre procureur du roi lors des négociations concernant les pensions à Soleure et accompagna à Paris les députés suisses parrains de Claude, fille d'Henri II, en 1548. En 1548 et 1549, il joua un rôle important dans les négociations du renouvellement de l'alliance avec la France et persuada les cantons de Suisse centrale et orientale d'y souscrire. Il se rendit à la cour pour la cérémonie de renouvellement et c'est sans doute à cette occasion qu'il reçut le brevet de secrétaire-interprète d'Henri II.

Sources et bibliographie

  • Fichier biogr., AEN
  • Quellet-Soguel, Notices, AEN
  • E. Rott, «Les Merveilleux, secrétaires-interprètes de l'ambassade de France en Suisse aux XVIe s. et XVIIIe s.», in MN, 1898, 231-236
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF