de fr it

HuguesTribolet

29.3.1653, prot., de Neuchâtel. Fils de Pierre (->) et de Rose Clerc-dit-Vorp. 1) Anne Chambrier, fille de Pierre Chambrier, 2) Catherine Richard, veuve de Pierre Ostervald, 3) Catherine Petter, fille de Jean Petter, 4) Elisabeth Herbe, veuve de David Favarger. Membre du Conseil des Quarante (1609) de Neuchâtel et de celui des Vingt-Quatre (1612), maître-bourgeois (1618, 1620), lieutenant du maire (1622). Receveur du prieuré de Vautravers (1628). Maire du Locle (1634). Conseiller d'Etat et maire de Valangin (1644). Maire de Neuchâtel (1649, en remplacement de David Favarger). En 1616, il fut l'un des quatre députés envoyés par la ville à Berne pour renouveler le traité de combourgeoisie. Il exerça quelques commandements militaires importants dans la principauté entre 1635-1639; ainsi, en 1635, pendant la guerre de Trente Ans, T. et David Favarger prirent successivement le commandement des troupes gardant les passages des montagnes. Anobli en 1642 par Henri II d'Orléans-Longueville.

Sources et bibliographie

  • Quellet-Soguel, Notices, AEN
  • M. de Tribolet, éd., La famille de Tribolet, bourgeoise de Neuchâtel, 1898, 56-58