de fr it

JonasHory

vers 1640, 25.11.1726, prot., bourgeois de Neuchâtel. Fils d'Henri, conseiller d'Etat, et de Barbely (ou Ursule) de Treytorrens. Noble. 1) Esabeau Pury, fille de Samuel, receveur du prieuré Saint-Pierre de Môtiers, 2) Marie Chevalier, fille de Simon Chevalier. Etudiant à Bâle (1657) et à Strasbourg (1658-1659), docteur en droit. Membre du Conseil des Quarante (1668) et du Conseil des Vingt-Quatre (1670) de Neuchâtel. Châtelain de Boudry en 1671. Conseiller d'Etat (1678). Siégeant au tribunal des Trois-Etats en 1701, H. se plaint, comme l'un des quatre plus anciens conseillers d'Etat, d'être au banc des officiers et non à celui de la noblesse. Il fait partie des juges du tribunal en 1707 et y représente l'ordre des officiers. Ses relations de parenté avec Emanuel Bondeli, son gendre, agent de la cour de Prusse, le rendirent suspect aux yeux du prince de Conti, prétendant à la succession de Neuchâtel, qui réussit à le faire révoquer.

Sources et bibliographie

  • Quellet-Soguel, Notices, AEN
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ vers 1640 ✝︎ 25.11.1726

Suggestion de citation

Volorio Perriard, Myriam: "Hory, Jonas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.10.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015691/2005-10-31/, consulté le 25.11.2020.