de fr it

Ernest deMetternich

5.11.1657, fin 1727, à Ratisbonne, d'une branche des M. convertie au protestantisme et entrée au service des Hohenzollern. Comte du Saint Empire en 1696. Nommé ambassadeur extraordinaire de Frédéric Ier, roi en Prusse, auprès du Corps helvétique en 1702, M. n'arrive en Suisse qu'en 1706. A la mort, le 16 juin 1707, de Marie de Nemours, dernière princesse de Neuchâtel de la maison d'Orléans-Longueville, M. se rendit, avec le titre d'ambassadeur et ministre plénipotentiaire, dans la principauté pour y défendre devant le tribunal des Trois-Etats les droits du roi, qui obtint l'investiture le 3 novembre. M. resta à Neuchâtel jusqu'en juin 1709 à titre de gouverneur de fait et de président du Conseil d'Etat.

Sources et bibliographie

  • A. Piaget, «Ernest de Metternich», in MN, 1933, 3-5
  • S. Stelling-Michaud, «Quelques aspects nouveaux de 1707», in MN, 1935, 20-28, 104-110, 141-151, 195-200
  • Hist.NE, 2, 67-68
  • A. Bachmann, Die preussische Sukzession in Neuchâtel, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF