de fr it

FerdinandOstervald

22.1.1724 à Neuchâtel, 11.7.1781 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de Samuel (->). Elisabeth de Pury, fille de David, conseiller d'Etat et châtelain de Boudry. Lieutenant-colonel au service de Hollande dès 1748. Rentré au pays, O. fut nommé conseiller d'Etat (1759). Il prit part au débat sur la non-éternité des peines, plaidant pour la liberté de conscience de chaque individu et défendant les prérogatives de l'Etat contre les prétentions de la classe des pasteurs dans Considérations pour les peuples de l'Etat (1760). Frédéric-Samuel O. et Charles-Albert de Pury réfutèrent cette brochure; O. répondit en publiant un second opuscule en 1761. Il fut pour un temps exclu de la bourgeoisie et ses écrits furent interdits.

Sources et bibliographie

  • E. Quartier-La-Tente, Les familles bourgeoises de Neuchâtel, 1903, 167-168
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF