de fr it

Georges deRive

vers 1480, 8.6.1552, de Payerne, bourgeois de Berne (1503?). Fils d'Odet de Rive et d'Isabelle Bertin. vers 1510 Isabelle de Neuchâtel-Vaumarcus, fille de Roland de Neuchâtel-Vaumarcus. Georges de Rive s'engage en 1499 au service de France, y gagne le titre de chevalier et s'enrichit dans le commerce de mercenaires. Vers 1520, il acquiert la seigneurie de Prangins. Suite à la Paix perpétuelle de 1516, il intervient avec Pierre Falck, avoyer de Fribourg, comme intermédiaire entre la comtesse de Neuchâtel Jeanne de Hochberg et les cantons suisses. Agent diplomatique du duc de Savoie auprès des Suisses dès 1524, il reçoit en 1528 les seigneuries de Grandcour, de Genolier et de Bellerive (VD) en fief. Gouverneur du comté de Neuchâtel de 1529 à 1552, il parvient à en maintenir l'unité malgré les tensions confessionnelles et l'incurie des souverains.

Sources et bibliographie

  • Daguet, Alexandre: «Essai sur Georges de Rive seigneur de Prangins, second gouverneur de Neuchâtel (1529-1552) et ses relations avec l'avoyer Faulcon (Falk) de Fribourg (1516-1519)», in: Musée neuchâtelois, 1882, pp. 57-64, 100-104, 124-128.
  • Bartolini, Lionel: Une résistance à la Réforme dans le Pays de Neuchâtel. Le Landeron et sa région (1530-1562), 2006.

Suggestion de citation

Bartolini, Lionel: "Rive, Georges de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.06.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015738/2020-06-15/, consulté le 20.09.2020.